Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

L'APPEL A CANDIDATURE POUR LA PROMOTION 2017-2019 DE L'EFG EST EN COURS JUSQU'AU 11 AOUT 2017

Vous êtes ici : Accueil / Membres / DBAHF / L' Herbier

L' Herbier

L’Ecole de faune de Garoua dispose d’un herbier d’envergure internationale. En effet, c’est l’une des premières structures mises en place dès le démarrage de l’Ecole de faune en 1972-1973. De par sa mission didactique originelle, l’herbier (HEFG) a été mis sur pied d’abord pour servir à la connaissance des relations trophiques qui gouvernent les transformations de la flore et des habitats de la faune.

Par ailleurs, depuis les années 70, les activités de cet herbier ont ainsi permis à la formation de plus de 2000 cadres gestionnaires des Aires Protégées de l’Afrique francophone. L’HEFG occupe ainsi une position privilégiée pour l’étude de la flore des pays d’origine des étudiants en général et du Cameroun en particulier. Par conséquent, cette structure de référence est devenue incontournable pour toutes les recherches sérieuses sur la végétation dans le grand Nord-Cameroun et dans la sous-région tropicale humide et sèche.

Actuellement, il dispose plus de 18 000 échantillons botaniques parmi lesquels 5000 sont codifiées et géo-référencées. Ces échantillons appartiennent à 142 familles, 615 genres et 1640 espèces.

Il faut noter que les récoltes des échantillons dans la partie Sud du Cameroun n’a pas encore été faite or cela présente une importance indéniable surtout que ces dernières années l’Ecole de Faune de Garoua (EFG) reçoit beaucoup d’étudiants venant des zones forestières

Le Mot Du Chef de Département

Le Département de Botanique et Aménagement de l’Habitat de la Faune (DBAHF) occupe une place de choix à l’Ecole de Faune de Garoua (EFG). En effet, il abrite en son sein la plus importante structure de l’institution : l’Herbier de l’Ecole de Faune de Garoua (HEFG).

La biosphère connaît actuellement  des changements majeurs du fait de l’augmentation de la population mondiale et des techniques utilisées pour exploiter les ressources biologiques. La diversité biologique est menacée et les services que rendent les écosystèmes aux communautés humaines sont altérés.

 

En savoir plus >

twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map