Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

L'APPEL A CANDIDATURE POUR LA PROMOTION 2017-2019 DE L'EFG EST EN COURS JUSQU'AU 11 AOUT 2017

Vous êtes ici : Accueil / Membres / DMAF / L’ELEPHANT : UN MAMMIFERE A DENTITION PARTICULIERE

L’ELEPHANT : UN MAMMIFERE A DENTITION PARTICULIERE

L’éléphant est un mammifère ongulé appartenant à l’ordre des proboscidiens et à la famille des éléphantidés. Deux genres (Loxodonta et Elephas) et deux espèces (Loxodonta africana et Elephas maximus) sont aujourd’hui connus. Ce pachyderme robuste et intelligent a été utilisé par l’Ecole de Faune de Garoua depuis sa création pour matérialiser son Logo. La destruction de l’habitat des éléphants, le braconnage intensif et surtout la recherche permanente des défenses source d’ivoire constituent une réelle menace pour la survie de l’éléphant.

Pourquoi l’éléphant est il pourchassé pour ses dents ? Pourquoi ses dents sont elles si recherchées ? Pourquoi sont-elles si rares ? Pourquoi sa dentition est elle si particulière ?

L’éléphant est certes l’animal le plus grand de la planète mais il n’a pas pour autant des dents aussi nombreuses. En effet, de tous les grands mammifères terrestres, il apparait comme étant celui qui développe le moins grand nombre de dents au cours de sa vie. L’éléphant a une denture incomplète. Il n’a pas de canines ni d’incisives à la mandibule (mâchoire inférieure).  La maxillaire (machoire supérieure) est armée de deux incisives converties en défenses, et porte, comme la mâchoire inférieure, six paires de molaires, mais n'existant pas toutes en même temps.

La particularité avec les dents de l’éléphant est qu’elles n’existent pas toutes en même temps. En effet, lorsque la première molaire sort, elle grandit et est poussée de l’arrière vers l’avant par la deuxième qui elle-même subit le même sort de la part de la troisième. Ce mécanisme va se poursuivre jusqu’à la sixième molaire qui apparait vers l’âge de 50 ans.

Pendant leur vie, les éléphants développent donc 6 molaires dans chaque quart de leur mâchoire, soit 24 molaires au cours de leur vie. Sa formule dentaire est la suivante :

I 1/0 C 0/0 PM 0/0 M 1/1

De manière détaillée, on a ceci :                           

 

I

C

PM

M

Mâchoire supérieure

1

0

0

6

Mâchoire inférieure

0

0

0

6

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...

                                                                                                            

 

                                                                                                                                                    DMAF

 

Le Mot Du Chef de Département

Le Département de Mammalogie et Aménagement de la Faune (DMAF) est une branche spécialisée de l’Ecole de Faune de Garoua (EFG) constituée d’un ensemble de chercheurs voués aux préoccupations de la gestion durable de la faune.Le DMAF s’inscrit dans le cadre de la restructuration des axes de la recherche à l’EFG en vue d’optimiser l’efficacité des enseignementspour demeurer un pôle d’excellence en matière de formation des spécialistes en gestion de la faune et des aires protégées en Afrique francophone : mission qu’elle remplit depuis 1970. En effet, la stratégie mondiale de conservation de la biodiversité met en évidence que l'humanité, comme toute une partie de la nature, devra faire face à de profondes perturbations et même disparaître si les ressources naturelles et la faune ne sont pas correctement conservées.

En savoir plus >

twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map