Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

LA RENTREE ACADEMIQUE 2017-2018 EST FIXEE AU 18 SEPTEMBRE 2017

Vous êtes ici : Accueil / Membres / admin / Plan stratégique 2004-2014

 

Le Mot Du Directeur

 Se former dans une institution professionnelle a toujours été un choix à la fois excitant et important pour l'éducation et la carrière future de tout  individu. L'Ecole de Faune de Garoua (EFG) dont les locaux couvrent une superficie de 24 ha, offre cette opportunité aux étudiants des deux sexes, de tous les horizons.

En Savoir Plus

Bubale Major

L' Animal du mois

Le Bubale major est une grande antilope assez fine mais peu élégante, au dos fortement incliné vers l’arrière et au corps bien musclé. Sa taille voisine celle de cerf noble, avec une tête longue et étroite, elle porte un chevron blanchâtre entre les yeux donnant l’impression que l’animale a des lunettes. Les oreilles sont pointues, assez longues.

En Savoir Plus

Plan stratégique 2004-2014

INTRODUCTION

Près de quarante ans après sa
création et après avoir formé plus de 2000 cadres spécialistes de la gestion  de la faune et des aires protégées pour plus d'une vingtaine de pays africains, l'Ecole de Faune de Garoua marque une pause, fait un bilan pour projeter son avenir. Le présent document de plan stratégique de l'Ecole de Faune de Garoua coïncide avec le changement de toute son équipe de direction en même temps que s'achève le dernier plan qui a couvert la période de 1997 à 2003. Fruit d'un travail intense et participatif, ce plan reflète les préoccupations et les attentes légitimes de tout le personnel de l'institution.

Au regard de l'état actuel de cette institution, de nombreux problèmes se posent.  L’on peut relever entre autres, vétusté des équipements,  le  déficit de communication et de marketing,  le vieillissement du personnel, l’absence de relève et de plan de carrière pour ne citer que ceux-ci. Or pour l'instant, l'Ecole de Faune de Garoua demeure la seule Ecole francophone spécialisée dans le domaine de la gestion de la Faune  et des Aires Protégées en Afrique. Ainsi près de 40 ans après sa création, l’on est en droit de se poser les questions suivantes:

  •      Les actions que mène aujourd'hui l'Ecole de Faune de Garoua (en particulier son enseignement) sont-elles    encore efficaces et en phase avec la réalisation des objectifs pour lesquels elle a été créée ?
  •      Les actions de l’EFG correspondent-elles aux attentes de ses clients,  c’est-à-dire des  états qui y  envoient annuellement  leurs personnels en formation?
  •       Comment adapter la formation aux nouvelles problématiques de conservation et de développement et aux préoccupations des bailleurs de fond sans pour autant perdre les acquis de ces dernières décennies ?

Autant de questions que l'on se pose et qui ne pourront trouver de réponses que par l'exécution de l'actuel plan stratégique qui couvrira la période allant de 2004 à 2014.

Le présent plan stratégique qui couvre la période 2004- 2014, a été élaboré avec l'appui technique et méthodologique de la SNV Nord /Extrême-Nord, en collaboration avec le personnel de l'Ecole de Faune de Garoua et les partenaires externes œuvrant dans le cadre de la gestion des ressources naturelles et de la biodiversité tels que WWF, FAC/Biodiversité, CEDC, UICN, SNV, IRAD, MINEF, MINEPIA, MINAGRI, VSO, CRTV.

Compte tenu des préoccupations de la multiplicité des intervenants dans le domaine de la gestion des ressources naturelles et la protection de la biodiversité,  pour sa mise en œuvre, le présent  plan  cible 6  grandes orientations à  savoir :

  •        Le renforcement de la Communication et du Marketing;
  •        La diversification des programmes d'enseignements et la promotion de la recherche participative ;
  •        Le renforcement des capacités  des enseignants ;
  •        La consolidation des acquis et la recherche de nouveaux partenaires ;
  •        Le développement d'un plan de lobbying auprès de la tutelle ;
  •        L'élaboration des Projets d’autofinancement.  

 

Justification du plan stratégique

 

La stratégie mondiale de la conservation relayée par l'agenda 21 souligne que l'humanité, en tant  que partie intégrante de la nature est condamnée à disparaître si la nature et les ressources naturelles ne sont pas préservées.

Parmi les solutions préconisées, elle voudrait que la surface des aires protégées qui n'occupent actuellement que 2% de notre planète soit  élevée à 10%.  A ce propos, le domaine Afro-tropical compte de nos jours 550 aires protégées qui représentent 3,3% de la surface du continent.

Ce domaine est le lieu où l'on rencontre l’une des plus grandes biodiversités sur la planète. Malheureusement l’Afrique est aussi le lieu où les espèces animales et végétales sont les plus menacées d'extinction. La sauvegarde de ce patrimoine mondial se heurte par ailleurs  à plusieurs préalables dont celui de la disponibilité d'un personnel suffisant et bien qualifié.  En effet, il semble vain de créer ou d'agrandir les aires protégées si parallèlement il n'existe aucune véritable politique de formation d’un personnel capable de les gérer.

C'est pour répondre à ce souci que l'Ecole de Faune de Garoua fut créée en 1970 avec l'appui du PNUD et de la FAO.

Démarche méthodologique

Ce plan stratégique a été élaboré sur la base d'une démarche participative à travers deux ateliers. Le premier dit interne,  a regroupé tout le personnel de l'Ecole de Faune de Garoua sans exclusive et a permis d'analyser tous les paramètres de son organisation interne. Ensuite le deuxième atelier réunissant quels partenaires tels que le MINEF, le MINAGRI, le MINTOUR, la SNV, le CEDC, le WWF, l'UICN, le FAC, l'IRAD, la CRTV et certains ONGs locales a permis d'apprécier le fonctionnement de l'Ecole vu de l'extérieur et de discuter de ses interventions ainsi que de ses relations avec les autres acteurs du domaine. Toutes ces consultations ont été ensuite mises en regard des attentes principales des pays qui forment leurs personnels à l’Ecole de Faune de Garoua.   

Au cours de ces rencontres, la méthode MDF a été utilisée. Les résultats de ces analyses ont été complétés par ceux de l'évaluation de Piet Witt et Yadji Bello faite en décembre 2002  dans le cadre de l'assistance financière et technique du Gouvernement Néerlandais.

Missions statutaires

Dès sa création, l'Ecole a été investie, dans le domaine de la faune et des aires protégées, des missions suivantes:

  •       Assurer dans l'espace francophone de l'Afrique la formation des cadres supérieurs, intermédiaires et d'exécution.
  •      Organiser des cours de courte durée et des séminaires - ateliers pour la formation ou le recyclage des spécialistes de la faune et/ou des autres intervenants en gestion et conservation de la faune et des aires protégées.
  •      Promouvoir l'éducation environnementale.
  •      Participer à la préparation des plans d'aménagement des aires protégées.
  •      Assurer le conseil scientifique du gouvernement camerounais à la CITES
  •      Entreprendre/collaborer dans des travaux de recherche sur la faune ou autre sujet de sa compétence.

 

 

twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map