Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

L'APPEL A CANDIDATURE POUR LA PROMOTION 2017-2019 DE L'EFG EST EN COURS JUSQU'AU 11 AOUT 2017

Vous êtes ici : Accueil / Membres / Le Webmaster / FORMATION DES ECO-GARDES DU PARC NATIONAL DE SENA – OURA (TCHAD)

 

Le Mot Du Directeur

 Se former dans une institution professionnelle a toujours été un choix à la fois excitant et important pour l'éducation et la carrière future de tout  individu. L'Ecole de Faune de Garoua (EFG) dont les locaux couvrent une superficie de 24 ha, offre cette opportunité aux étudiants des deux sexes, de tous les horizons.

En Savoir Plus

Bubale Major

L' Animal du mois

Le Bubale major est une grande antilope assez fine mais peu élégante, au dos fortement incliné vers l’arrière et au corps bien musclé. Sa taille voisine celle de cerf noble, avec une tête longue et étroite, elle porte un chevron blanchâtre entre les yeux donnant l’impression que l’animale a des lunettes. Les oreilles sont pointues, assez longues.

En Savoir Plus

FORMATION DES ECO-GARDES DU PARC NATIONAL DE SENA – OURA (TCHAD)

Dans le cadre du renforcement des capacités du personnel en gestion et conservation de la biodiversité, une formation des gardes villageois du Parc National de Séna Oura,Tchad a été organisée de novembre 2012 à décembre 2012. La GIZ dans le but de contribuer à la conservation des ressources naturelles et particulièrement de la faune sauvage a apporté un appui financier à cette formation.
Cette formation s'est faite en deux (02) parties: une partie théorique qui s'est tenu sur le campus de l’Ecole de Faune de Garoua (Cameroun)du 04 au 10 novembre 2012 et la phase pratique qui a eu lieu au Parc National de Sena Oura (Dari, Tchad).

Objectifs de la formation

L’objectif global de cette formation était de contribuer à la conservation de la biodiversité du Parc National de Sena-Oura et de sa périphérie. Ceci,  à travers l’amélioration des connaissances (savoir), des aptitudes (savoir-faire) et des attitudes (savoir-être) des gardes communautaires en matière de suivi écologique et de conservation de la biodiversité.
Il s'agissait plus spécifiquement de:
 
  • Renforcer les compétences des éco-gardes villageois en techniques de patrouille et de surveillance de la zone ;
  • Améliorer l’aptitude des éco-gardes villageois en collecte des informations sur la faune et son habitat;
  • Améliorer le niveau de manipulation des appareils de navigation et d’orientation par les éco-gardes villageois;
  • Améliorer les compétences des éco-gardes villageois en techniques de rapportage et de compte rendu.

Les enseignements théoriques


Les éco-gardes ont eu droit aux enseignements dans les matières suivantes :

  • L’orientation : Dans ce cours, les éco-gardes ont été édifiés sur l’utilisation de la boussole, du GPS, la carte topographique et le télémètre; 
  • Le suivi écologique : Dans cette session, il était question d’apporter aux éco-gardes des éléments sur l'exécution des patrouilles de reconnaissance, la reconnaissance des espèces, le principe du ''calling-station'' et des  cameras pièges;
  • Le contre-braconnage : les éco-gardes ont été édifiés sur la législation faunique et sur les aires protégées, avec une mention spéciale sur la législation tchadienne, les techniques d’embuscade, l’organisation des opérations coup de poing;
  • L’inventaire faunique : les éco-gardes se sont familiarisés avec la méthode de ''transect linéaire'' à largeur variable, ainsi que d'autre technique d'inventaire; 
  • L’ornithologie : cette partie a traité des techniques de reconnaissance et d’identification des oiseaux. Les éco-gardes ont aussi appris la classification des oiseaux;
 
  • Description de l’habitat : quelques notions de description de l’habitat ont été transmises aux éco-gardes.
         Cours en salle         
Cours en salle (Amphi-théatre EFG)

 
Cours au Labo
Cours au Laboratoire de Mammalogie (EFG)
 
Les enseignements pratiques
 
  • Le secourisme: Le secouriste doit savoir garder son sang froid et, il doit connaître les gestes techniques élémentaires pour remettre au médecin un blessé non aggravé. Il apporte au blessé le soutien psychologique nécessaire et empêche aux témoins de l'accidents de réaliser des gestes néfastes et incompétents. Il doit être capable de faire preuve d'autorité et de détermination.

 

  • Utilisation du GPS, de la boussole et de la carte: Tout au long de ce cours, les participants ce sont familiarisés avec le GPS en apprenant comment marquer un point, comment rallier une destination. La lecture des cartes a été aussi enseignants en s'appesantissant sur l'orientation de la carte et de l'utilisation d'une boussole.
Cours de secourisme      Cours de carto
Cours de secourisme (PN séna oura, Tchad)                  Utilisation de la carte (PN séna oura, Tchad)
 
  • Lutte contre le braconnage: La lutte anti-braconnage est la mise en oeuvre de l'ensemble des moyens, techniques et personnels destinés à empêcher par toutes les voies légales les activités de braconnage. ellen'est efficace que lorsque ses différents aspects que sont la dissuasion, l'identification, la traque, l'arrestation et le neutralisation sont utilisés de manière combinée. Tout cela passe par une organisation minutieuse des patrouilles.Les participants ont été édifiés sur les différentes techniques de renseignements, sur la constitution des équipes de patrouilles anti-braconnage. Les étapes de la préparation d'une descente sur le terrain, etc.
 
Cours de LAB
TP de lutte contre la braconnage (PN séna oura, Tchad)
 

 Clôture de la formation et remise des attestations
La cérémonie de clôture  a été marquée par les mots de Dr Paul Scholte, responsable de la GIZ et de Monsieur Tarla Francis Nchembi, Directeur de l’Ecole de Faune. Tous ont félicité les éco-gardes de leur sérieux durant toute la formation.

Responsables giz efg  remise des certificat
Responsables GIZ, EFG et Séna Oura        Photo de familles avec les certificats

 

twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map