Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

L'APPEL A CANDIDATURE POUR LA PROMOTION 2017-2019 DE L'EFG EST EN COURS JUSQU'AU 11 AOUT 2017

Vous êtes ici : Accueil / Membres / Le Webmaster / RECYCLAGE/FORMATION DES ANCIENS ETUDIANTS DE L’ECOLE DE FAUNE DE GAROUA AU PARC NATIONAL DE LA BENOUE

 

Le Mot Du Directeur

 Se former dans une institution professionnelle a toujours été un choix à la fois excitant et important pour l'éducation et la carrière future de tout  individu. L'Ecole de Faune de Garoua (EFG) dont les locaux couvrent une superficie de 24 ha, offre cette opportunité aux étudiants des deux sexes, de tous les horizons.

En Savoir Plus

Bubale Major

L' Animal du mois

Le Bubale major est une grande antilope assez fine mais peu élégante, au dos fortement incliné vers l’arrière et au corps bien musclé. Sa taille voisine celle de cerf noble, avec une tête longue et étroite, elle porte un chevron blanchâtre entre les yeux donnant l’impression que l’animale a des lunettes. Les oreilles sont pointues, assez longues.

En Savoir Plus

RECYCLAGE/FORMATION DES ANCIENS ETUDIANTS DE L’ECOLE DE FAUNE DE GAROUA AU PARC NATIONAL DE LA BENOUE

Le Parc National de Bouba Ndjidda (PNBN) s’est vu affecter une soixantaine d’écogardes au lendemain du massacre des éléphants en début d’année 2012. Cependant, ces écogardes nouvellement recrutés n’ont bénéficié d’aucune formation spécifique en matière de lutte contre le braconnage à l’exception d’une formation militaire dispensée par l’armée camerounaise lors de leur recrutement. Par ailleurs, l’absence de personnel d’encadrement intermédiaire entre le Conservateur et les écogardes ainsi que l’absence de moyens adéquats pour effectuer leur mission de surveillance (véhicules, équipements, armement, etc.) ont provoqué non seulement une démotivation profonde mais aussi l’indiscipline et l’absentéisme.

C’est dans ce cadre que, l’Ecole de Faune de Garoua (EFG), dans sa mission de renforcement des capacités des cadres moyens et supérieurs en gestion de la faune et des aires protégées, a été sollicitée pour organiser un recyclage de ses anciens stagiaires camerounais du cycle B, du 12 au 18 janvier 2015 au Parc National de la Bénoué. Cette formation n’a pu être possible que par le soutien financier du Projet BSB Yamoussa de la GIZ afin d’apporter son concours à l’opérationnalisation des accords de coopération transfrontalière et d’appuyer l’EFG dans la mise sur pied d’un cursus de formation adapté au contexte actuel de la menace du grand braconnage dans la zone savanicole d’Afrique centrale.

Le recyclage visait à rehausser le niveau de compétence des écogardes déjà opérationnels sur le terrain et de jauger leur niveau de responsabilité afin de pouvoir en tirer quelques bons éléments pouvant être mis à la disposition du Parc National de Bouba-Ndjidda pour seconder le Conservateur dans ses missions. Il  a regroupé 22 écogardes camerounais formés à l’EFG durant ces trois dernières années (2012 à 2014). Quatre grandes allocutions ont marqué l’ouverture de ce recyclage au Parc National de la Bénoué à savoir les mots de bienvenue du Directeur de l’EFG, du Représentant du projet BSB Yamoussa, du Conservateur du Parc National de la Bénoué et du Délégué des participants. Ce recyclage a consisté à évaluer les capacités physiques et intellectuelles, la motivation, la moralité et l'acceptation des valeurs de discipline militaire.

Le recyclage s’est articulé sur les modules suivants :

  • L’orientation et la navigation ;
  • Lutte anti -braconnage ;
  • La gestion des feux ;
  • Législation sur la faune ;
  • L’identification de la faune ;
  • Commandement et autorité ;
  • Discipline et ordre serré ;
  • Ethique et moralité.

 

Ces différents cours ont été dispensés de manière théorique et pratique sur le terrain.

 

 

Cours théorique (à gauche) et cours pratique sur le terrain (à droite)

 

Il faut noter que, pour une meilleure appréciation du niveau des participants, ces derniers ont été soumis à une évaluation sur les sept modules de la formation, distribués en sept postes d’évaluation le long d’un parcours de 3 km à effectuer en petites foulées. Cet exercice a permis de déterminer le niveau d’amélioration des connaissances et des compétences des participants par rapport aux résultats attendus. Ce recyclage s’est terminé par la remise des attestations aux participants.

 

 

                                                                                        Remise des attestations

Au terme de ce recyclage, il ressort globalement que le spécialiste de la faune a son rôle à jouer dans la conservation de la biodiversité. Les participants ont émis l’idée de créer une Association des Spécialistes de la Faune du Cameroun (ASFAC), avec pour siège l’EFG, et dont les textes juridiques sont en cours d’élaboration.

twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map