Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

LA RENTREE ACADEMIQUE 2017-2018 EST FIXEE AU 18 SEPTEMBRE 2017

Vous êtes ici : Accueil / Projets / En Cours / Projet de Réhabilitation et de Gestion Durable de la Zone d’Intérêt Biologique de Tcheboa (ZIB)

 

Le Mot Du Directeur

 Se former dans une institution professionnelle a toujours été un choix à la fois excitant et important pour l'éducation et la carrière future de tout  individu. L'Ecole de Faune de Garoua (EFG) dont les locaux couvrent une superficie de 24 ha, offre cette opportunité aux étudiants des deux sexes, de tous les horizons.

En Savoir Plus

Bubale Major

L' Animal du mois

Le Bubale major est une grande antilope assez fine mais peu élégante, au dos fortement incliné vers l’arrière et au corps bien musclé. Sa taille voisine celle de cerf noble, avec une tête longue et étroite, elle porte un chevron blanchâtre entre les yeux donnant l’impression que l’animale a des lunettes. Les oreilles sont pointues, assez longues.

En Savoir Plus

Projet de Réhabilitation et de Gestion Durable de la Zone d’Intérêt Biologique de Tcheboa (ZIB)

CONTEXTE ET ORIGINE DU PROJET

La zone d’intérêt biologique de Tchéboa fait partie des 28 zones de chasse que compte la région du Nord-Cameroun. Attribuée à l’EFG depuis 1971, la zone était habitée par une dizaine de familles concentrées autour des localités de Tchéboa et de Touroua.  En 1975, l´EFG y affecté deux agents chargés de la surveillance de cette aire protégée de 20 080 ha ; cet effectif très réduit ne suffisait qu´à faire de la dissuasion. Comme conséquence, des migrants venus de l´extrême Nord du Cameroun et  de pays voisins commence à s´y installer dans les années 1980. En 1990, des milliers de migrants  ont déjà investi l´axe Ngong-Touroua et plusieurs villages se sont créé un peu partout jusqu’à nos jours. Cette aire protégée qui est rebaptisée Zone d´Intérêt Biologique (ZIB) de Tcheboa demeure l´unique outil didactique, son « laboratoire » de plein air… Elle est cependant de nos jours soumise à une intense activité agricole, pastorale et cynégétique qui mettent en péril les ressources telles que les pâturages, les arbres, la faune et les cours d’eau. Cette situation pose de nombreux problèmes qui constituent un véritable ‘casse-tête’ aussi bien pour les gestionnaires que pour les populations locales et les animaux sauvages de plus en plus confinés dans un habitat fragmenté. C´est dans ce contexte qu’en 2010 l’EFG qui par ailleurs est spécialisée dans la formation des cadres africains en matière de Conservation et de Gestion des aires protégées, a voulu prêcher par exemple en mettant en place un programme pour sa réhabilitation. Ceci a été effectif dans le cadre d´un projet intitulé «  Projet pilote de réhabilitation et de gestion durable de la ZIB de Tcheboa.

 

OBJECTIFS DU PROJETS

Le projet « Projet de Réhabilitation et de Gestion Durable de la Zone d’Intérêt Biologique de Tcheboa (ZIB)  » a pour objectif global d’assurer un environnement durable de la ZIB à travers le processus de réduction de la déforestation et de la dégradation forestière et par la mise en place d’une structure de cogestion qui mettra en œuvre des activités de restauration du milieu naturel et d’éco développement.

 

LES PRINCIPALES ACTIVITITES

  1. Reboiser environ 100 hectares avec 50.000 plants aussi bien les espaces à usages multiples que les espaces destinés à la conservation de la faune sauvage (noyau dur de conservation et corridors) ;
  2.  Renforcer les capacités organisationnelles, opérationnelles et managériales des Organisations Communautaires de Base (OCB) ;
  3. Promouvoir les activités alternatives au braconnage et génératrices de revenus ;
  4. Promouvoir l’utilisation des foyers améliorés ;
  5. Elaborer et mettre en œuvre un plan de gestion multi acteurs de la ZIB ;
  6. Négocier une cogestion de la ZIB avec les populations locales organisées.

 

NIVEAU D´ EXÉCUTION A CE JOUR

A ce jour, les projet a realisé un certain nombre d´action dans trios principaux axes:

 

  1. Dix hectares de territoire dégadé ont été reboisés avec 10 000 arbres dans les secteurs suivants: 3000 arbres à Djalingo, 1000 arbres à Ngong, 3000 arbres à Tcheboa  et  3000 arbres à Touroua. Trois puits ont creusés dans trois sites pour servir de reservoir d´eau. Ces puits sont equipés de trois moto-pompes acquis pour arroser les jeunes plants.
  2. 120  Organisations Communataires de Base ont été identifiées, sensibilisées parmi elles, 20 OCB ont eu leur capacité renforcée par des séance de formation sur leur fonctionnement.
  3. 25  paysans ont été formés  en apiculture, 50 ruches kenyanes  acquises et distribuées; (90% de ruches colonisées par les abeilles en deux semaines.
  4. Un Programme de vulgarisation et de diffusion des foyers améliorés a été conçu et est entrain d´être implimenté. Pour cela, des panneaux publicitaires jonchent désormais la place publique dans tous les secteurs de la Zone couverte par le projet et 200 foyers améliorés sont acquis et seront distribués dans des ménages pilotes lors d’une cérémonie bien orchestrée.
  5. Les membres des Comités locaux de vigilance et de cogestion sont désignés dans un cadre de concertation dans chaque commune.

 

Le processus de négociation de la plate forme de cogestion est encore à ses débuts.

 

DUREE DU PROJET ET PARTENAIRES FINANCIER

Le projet a une  durée est de 3 ans (2012 -2015). Il est entièrement exécuté par l´Ecole de Faune de Garoua. Le coût total du projet est estimé à 181.339 €. Ce coût est repartisentre les partenaires financiers suivants :

  1. Fondation Albert II de Monaco (FPA2) 90.698 € ;
  2. Fonds pour les Forêts du Bassin du Congo (FFBC) 60.605 € et
  3. L´ Ecole de Faune de Garoua 8Fonds propres) 30.036

 

Pour en savoir plus, nous contacter en cliquant ici!

 

L'EFG se dote d' une SALLE CITES

Cette salle, aménagée et équipée grâce à l’appui de l’ONG américaine US Fish and Wildlife Service (USFishWS), permettra à l’Ecole de Faune de consolider son statut de Conseiller Scientifique Faune du Gouvernement Camerounais auprès de la CITES.

En Savoir Plus

Partenaires

MINFOFMINFOF
Ministère des Forêts et de la Faune

 

RIFFEAC
Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale de l'Afrique Centrale

Parc National de la benouePARC NATIONAL DE LA BENOUE

L’une des plus anciennes zones protégés du Cameroun

Tous nos Partenaires >>

Devenir Partenaires >>  

 

Facebook
Newsletter

Pour souscrire à notre news letter, bien vouloir remplir les champs ci-dessous

mme m
unsubscribe
Se connecter


Mot de passe oublié ?
twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map