Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

This is EstateLite Plone Theme

VOYAGE D'ETUDE DES ETUDIANTS DE L'UNIVERSITE DE TARABA AU NIGERIA, A L'EFG ET AU PARC NATIONAL DE BOUBA NDJIDDA DU 07 AU 13 AVRIL 2017

Vous êtes ici : Accueil / Publications / La faune sauvage / BUBALE MAJOR

 

Le Mot Du Directeur

 Se former dans une institution professionnelle a toujours été un choix à la fois excitant et important pour l'éducation et la carrière future de tout  individu. L'Ecole de Faune de Garoua (EFG) dont les locaux couvrent une superficie de 24 ha, offre cette opportunité aux étudiants des deux sexes, de tous les horizons.

En Savoir Plus

Bubale Major

L' Animal du mois

Le Bubale major est une grande antilope assez fine mais peu élégante, au dos fortement incliné vers l’arrière et au corps bien musclé. Sa taille voisine celle de cerf noble, avec une tête longue et étroite, elle porte un chevron blanchâtre entre les yeux donnant l’impression que l’animale a des lunettes. Les oreilles sont pointues, assez longues.

En Savoir Plus

Le BUBALE MAJOR

  1. NOM DE L’ESPECE : BUBALE  major

  2. Photos de l’espèce ;

Source : canalblog.com Internet.    

 3.Classification du  Bubale major :

MONDE : Vivant ;

Règne : Animal ;

Ebranchement : Vertébrés

Classe : Mammifères

Super ordre : Ongulés

Ordre : Artiodactyle

Sous ordre : Ruminants

Famille : Bovidés

Sous Famille : Alcelaphinés

Genre : Alcelaphus

Espèce : Alcelaphus buselaphus major

 

4- DESCRIPTION  DU BUBALE MAJOR.

Le Bubale major est une grande antilope assez fine mais peu élégante, au dos fortement incliné vers l’arrière et au corps bien musclé. Sa taille voisine celle de cerf noble, avec une tête longue et étroite, elle porte un chevron blanchâtre entre les yeux donnant l’impression que l’animale a des lunettes. Les oreilles sont pointues, assez longues. Le Bubale à une glande pré orbitaire et  interdigitales présentes. La femelle dispose de deux mamelles. Le bubale court en zigzag avec des pointes de 50 km/h, sa course est bondissante. Très résistant aux balles plus il reçoit de balles non placée dans un endroit vital, plus il court vite pour se sauver. Le  Bubale major à des poils ras, fin, brillant et régulier sur tout le corps. La femelle est légèrement plus petite que le male, ses cornes sont plus fines et plus courtes. Le Bubale émet  des grognements nasaux (reniflement). Les males aboient parfois lors des combats. Les membres longs, fins   et se termine par deux ongles surmontés par deux ergots cornés. La vue et l’ouïe du Bubale majore sont excellentes, son odorant est bon.

 

 

  • LA ROBE :

De couleur fauve sable à fauve rougeâtre selon le type de l’habitat, elle est légèrement éclaircie en partie inférieures.

 

  •  TYPE ET FORME DE CORNE.

Portées par les deux sexes, elles sont perchées sur un pédoncule de l’os frontal qui contribue encore à allonger la tête. Epaisses et fortement annelées à la base (12 à 15 anneaux ). Elles sont lisses à l’extrémité. Chez l’adulte, elles forment un U vues de face et sont doublement infléchies en forme de S aplati vues de profil. Les jeunes individus ont des cornes droites.

 

  • LA TAILLE :

Moyenne : 54cm ;

RECORD : 70.17

 

  • LA DENTITION

La formule dentaire par demi-mâchoire : Incisive, canines, prémolaires et molaires : 0 /3 + 0/1 + 3/3 + 3/3 = 32.

 

  • HAUTEUR AU GARROT :

120-145cm

 

  • POIDS :

120-200Kg

 

  • LONGEVITE :

12 à 15 ans dans la nature et 19 ans en captivité.

 

  • HABITAT :

On retrouve le Bubale major en région découverte, savane arbustive, savane boisée, foret claire. On ne trouve jamais le bubale dans une zone densément boisée.

 

5.COMPORTEMENT SOCIAL ET REPRODUCTION.

 

5.1- COMPORTEMENT SOCIAL

Diurne, le Bubale  major est actif le matin et dans la soirée. Il prend deux à trois période de repos pendant les heures chaudes de la journée.

Grégaires, les bubales forment des troupeaux de 5 à 15 têtes en moyenne mais pouvant compter parfois plusieurs centaines d’individus en fin de saison sèche. La structure type du troupeau est le harem composé d’un male adulte qui conduit 3 à 10 femelles et des jeunes. Les males subadultes sont souvent regroupés en clans de célibataires. Les Bubales sont souvent associé à d’autre antilopes tels que : Gnous, Damalisques, Cobes.

Le  male chef de harem, défend un territoire de 1 à 4km2 marqué par des crottes, des endroits grattés sur le sol et des marques odorantes déposées par frottement de ses glandes faciales sur supports.

 

5.2  LA REPRODUCTION.

Lors du rut, des combats violents opposent le male maitre et les prétendants pour la possession des femelles. La durée de la gestation est de 245 jours, la date de la chaleur va de mai à juillet, la date de mise bas, de janvier à mars, le nombre de petit par portée est de 1 rarement 2, la durée de lactation est de 4 mois, le nombre et la position de mamelles est de deux inguinales. Pour mettre bas, la femelle s’isole à couvert.  Le petit qui pèse à la naissance environ 15kg est léché par sa mère. Il reste caché pendant une à deux semaines. Les cornes poussent d’abord droites 15 à 3 mois. La première courbure apparait  à 1an, la forme définitive est acquise à 2ans. Les petits demeurent avec leur mère jusqu'à l’âge de 10 à 30 mois. La femelle s’accouple de nouveau trois mois après la mise bas. Les petits sont très souvent regroupés en nurserie confiée à la surveillance d’une vielle femelle. Le sexe ratio est de 1 male pour deux femelles à la naissance.

 

6.ALIMENTATION

Herbivore essentiellement paisseur le bubale consomme des herbes avec une nette prédilection pour les repousses après brulis ou après les premières pluies, il évite certaine espèces de graminées notamment le Cynoton sp. Il mange rarement les feuilles. Les bubales fréquentent très régulièrement les salines. Ils boivent une fois par jour quand il trouve de l’eau. Mais peuvent s’en passer pendant des périodes pouvant aller de plusieurs jours à plusieurs mois.

 

ETAT DE CONSERVATION DANS LE MONDE, AFRIQUE CAMEROUN.

On trouve le Bubale major au Cameroun dans le parc National de Boubandjida, en République Centrafricaine, au Tchad. Il supporte très bien la captivité surtout s’il a été capturé jeune.

Statut de conservation IUCN : Faible risque.

 

AUTRES  INFORMATIONS.

NOM VERNACULAIRE :

  • Fulfuldé : Didi, Daoura
  • Haoussa : Darin’gomki, Darikauki.

 

BIBLIOGRAPHIE :

  • Internet

-      Photo-guide des animaux d’Afrique P-C Alden.R-D . Este

                                                                              D. Schlitter. B. McBride

     -        Les Grands Mammifères du Complexe WAP  (François LAMARQUE)

     -        Guide des Mammifères d’Afrique

 

YAKOUMBALA Apollinaire

 

L'EFG se dote d' une SALLE CITES

Cette salle, aménagée et équipée grâce à l’appui de l’ONG américaine US Fish and Wildlife Service (USFishWS), permettra à l’Ecole de Faune de consolider son statut de Conseiller Scientifique Faune du Gouvernement Camerounais auprès de la CITES.

En Savoir Plus

Partenaires

MINFOFMINFOF
Ministère des Forêts et de la Faune

 

RIFFEAC
Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale de l'Afrique Centrale

Parc National de la benouePARC NATIONAL DE LA BENOUE

L’une des plus anciennes zones protégés du Cameroun

Tous nos Partenaires >>

Devenir Partenaires >>  

 

Facebook
Newsletter

Pour souscrire à notre news letter, bien vouloir remplir les champs ci-dessous

mme m
unsubscribe
Se connecter


Mot de passe oublié ?
twitterfacebooklinkedinYoutubeImage Map